Maintenant, treize pays sont présentement à traduire La Bombe. C’est beaucoup plus que nous ne l’espérions.

En plus du français, La Bombe sera traduite en allemand, anglais, chinois, croate, espagnol, hongrois, italien, néerlandais, portugais, coréen et tchèque. S’ajoute maintenant le polonais et le grec. Les éditeurs allemand, néerlandais et italien ont déjà fait paraitre leur édition. Pour ce qui est des autres, tout dépend de leur horaire de production et de mise en marché. Nous parlons ici de 2021 au plus tard.

Que dire des japonais (ou tout autre langue de votre choix) vous me demandez : l’équipe Glénat est sur le coup et nous vous en informerons au fur et à mesure. Comme nous avons pu l’apprendre de si douloureuse façon, 2020 est une année… comment dire… bizarre. Nous nous devons d’user de patience.

Restons prudent et portons le masque.

À bientôt,

Denis